Historique

historique

En 1949, la Société du Verbe Divin vient s’établir à Granby. Mgr Douville, évêque de Saint-Hyacinthe accueille la communauté dans le but de suppléer au nombre de prêtres nécessaires dans la région de Granby pour assister le clergé diocésain. L’évêque veut aussi des prêtres pour s’occuper des immigrants qui arrivent dans la région depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale.

Le Mont-Saint-Jean-Baptiste, nom choisi par Mgr Douville, ouvre ses portes en septembre 1950. Au début les professeurs sont tous des membres de la communauté et viennent d’Europe et des États-Unis. C’est dans les années soixante que l’école devient le Séminaire du Verbe Divin. En 1969, le Séminaire est déclaré d’intérêt public par le Ministère de l’Éducation, c’est-à-dire qu’il sera dorénavant subventionné à 80% du coût moyen du secteur public.

Les années 70

En 1970, l’école, qui n’acceptait auparavant que les garçons se dirigeant vers la vie religieuse, accueille désormais tous les garçons comme interne ou externe, quelle que soit leur orientation professionnelle. Soixante- dix élèves sont alors inscrits à l’école. C’est dans cette même année que le Père Marcel Barsalou devient directeur général de l’École.

Septembre 1972, des étudiantes de la Présentation de Marie viennent se joindre à nos étudiants pour faire leur cinquième secondaire. En 1976, l’école déborde ! Des murs de petites pièces tombent pour faire place à de spacieuses salles de classes et d’autres murs surgissent du néant au troisième étage, métamorphosant ainsi les immenses dortoirs en de magnifiques salles de classe. L’intérieur du Séminaire devient méconnaissable. C’est aussi en 1976 qu’a lieu le premier voyage en Europe. Encore aujourd’hui, les voyages en Europe ont lieu à chaque deux ans avec les élèves de l’école.

En 1978, environ une dizaine de garçons du Mont-Sacré-Cœur viennent se joindre à nos étudiants pour compléter leur cinquième secondaire.

Les années 80

Les années 80 au Verbe Divin sont marquées par des changements administratifs. Comme c’est le cas pour beaucoup d’écoles privées tenues par des religieux, les laïcs doivent maintenant assumer la relève. Après de multiples consultations et avec le consentement des autorités de la Communauté, il fallut planifier leur départ, ce qui permis la construction d’une nouvelle résidence pour les membres de la Communauté à l’arrière de l’école. Avec le départ de la Communauté, plusieurs locaux sont libérés. Ces derniers sont réaménagés en salles de classe ou de service, ce qui a pour conséquence une augmentation du nombre d’élèves. C’est en 1988 que le Séminaire du Verbe Divin change de nom pour l’École secondaire du Verbe Divin.

1981 est l’année où l’école s’ouvre davantage sur la « vraie vie » en acceptant des filles comme étudiantes. Dorénavant, les garçons ne sont plus les « seigneurs » de ces lieux. ils doivent tenir compte de la présence de la gente féminine. Pendant toutes les années 80, sur le plan pédagogique et dans la vie scolaire, l’excellent travail de formation se poursuit, chacun des responsables apporte des améliorations dans son domaine : création des conseils de niveaux, mise en application des nouveaux programmes, album scolaire, bal des finissants, pour ne citer que ces exemples.

Les années 80 sont donc des années fébriles en changements.

Les années 90 et 2000

Des années de négociations, de construction, de partenariat, d’aménagement et de changements.

Suite à des pourparlers avec la communauté, le Conseil d’administration, lors de sa réunion régulière du 29 mai 1995, autorise à enclencher le processus de construction d’un gymnase double. En septembre 1996, le gymnase est un projet réalisé. À la suite de la disponibilité de l’ancien gymnase, le club de gymnastique les Hirondelles vient s’installer à compter de juin 1997.

À l’été 1999, un centre d’escalade voit le jour. Le centre est construit dans l’ancienne chapelle de l’école.

C’est au début des années 2000, que les grands changements débutent. L’école entre dans le nouveau millénaire. Cela s’amorce par la création de nos nouveaux programmes scolaires, qui avec les années, deviennent un modèle pour plusieurs autres institutions scolaires. Les programmes d’Immersion anglaise, Découverte, Concentration sportive ainsi que la venue de son programme de hockey scolaire sont maintenant une référence dans le milieu scolaire.

À partir de l’été 2007, les grands travaux de rénovations et de constructions débutent afin de permettre aux 515 élèves de l’école d’avoir les meilleures infrastructures possibles pour leurs apprentissages. C’est d’ailleurs la réalisation de plusieurs travaux:
– l’aménagement du local de danse pour l’arrivée du programme de danse-études;
– l’aménagement d’un auditorium professionnel;
– l’aménagement du nouveau local d’informatique et de la bibliothèque;
– l’aménagement des locaux d’arts plastiques;
– l’aménagement des laboratoires de science et technologie ultra modernes;
– l’agrandissement du gymnase pour en faire l’un des plus gros et des plus polyvalents de la région grâce à sa patinoire
synthétique, son gazon synthétique et son immense cage de frappeur;
– l’installation de tableaux interactifs dans toutes les classes de l’école;
– l’aménagement des classes-conférences;
– l’installation d’un terrain de dek hockey;
– l’aménagement de son terrain de soccer extérieur éclairé.

Tous ces travaux permettre à l’École secondaire du Verbe Divin d’être de plus en plus une école moderne, en demande, et axée vers l’avenir. Avec sa capacité de 515 élèves et ses classes de 26 élèves, l’École secondaire du Verbe Divin est la plus petite école de la région, ce qui permet à son personnel d’accorder une attention toute particulière à tous ses élèves.

La venue des prochaines années se veut florissante et l’objectif de l’école sera toujours de permettre à nos 104 nouveaux élèves privilégiés de la fréquenter, d’avoir la meilleure éducation dans un milieu familial avec des infrastructures de haut niveau. Le respect et les bonnes valeurs seront toujours placés en haut de notre liste de priorités.

Back to top